Témoignage d’une Wikimédienne, ex-Volontaire de la Francophonie

L’ex-Secrétaire Général Adjoint du User Group, Laetitia Kouassi, alias Eltia, revient sur son expérience de Volontaire International de la Francophonie (VIF) en 2016.

Le programme de Volontariat International de la Francophonie est lancé chaque année par l’organisation Internationale de la Francophonie en vue de recruter des jeunes professionnels francophones âgés de 21 à 34 ans.

De janvier à décembre 2016, j’ai été affecté à Sofia en Bulgarie en tant que Volontaire Internationale de la Francophonie. J’étais Webmestre, chargée de la communication et des éditions pédagogiques numériques, au Centre Régional Francophone pour l’Europe Centrale et Orientale (CREFECO).

Dialoguer et communiquer…se rapprocher de l’essentiel

Les environnements professionnels sont différents. Il faut pouvoir prendre le temps de comprendre le système dans lequel on atterrit puis de s’y adapter le plus rapidement possible.

En toute chose, prioriser le dialogue et la communication dans les deux sens, afin d’éviter les éventuelles incompréhensions.

Cette expérience fabuleuse m’a appris à me rapprocher de l’essentiel. Se rapprocher de l’essentiel vous amène à vouloir en être de plus en plus proche, le plus près possible.

Etre loin de ses proches douze mois m’a aidé à développer de nouvelles aptitudes et à apprécier chaque moment de ma vie, à me rapprocher de Dieu et à rencontrer des personnes merveilleuses. J’ai appris à mieux me connaitre et je veux pouvoir en profiter.

C’est un peu grâce à Wikimedia Côte d’Ivoire…

Engagée depuis 2013 dans les activités de Wikimedia Côte d’Ivoire, c’est avec plaisir que je prends chaque fois part aux activités. Mais depuis 2016, du fait de déplacements hors du pays je n’arrive plus à participer de façon active et physique aux projets du User Group.

Personne ne le sait mais j’ai fait mon baptême de l’air grâce à Wikimedia Côte d’Ivoire lorsqu’en 2014 j’ai dû me rendre à Lomé (Togo) dans le cadre du concours Wiki loves Africa qui portait cette année-là sur la cuisine. J’ai également participé à la rédaction d’un Wikibook sur la cuisine, sujet cher à mon cœur.

Aujourd’hui, je contribue essentiellement sur des sujets ayant trait à la gastronomie, à la femme et je fais beaucoup de relecture (à la recherche des petites fautes). Des projets personnels sont à l’ordre du jour mais aussi des projets professionnels plus grands et plus riches en termes d’enseignement. Peut-être même un autre Master (Eltia est diplômé d’un Master en Informatique) ou une formation complémentaire car comme on le dit, on ne finit jamais d’apprendre et de se former.

Propos recueillis par Donatien Kangah

Copyrights © 2016 | Développé par E-voir, Internet marketing & medias